Dépassement ponctuel des concentrations de dioxyde de soufre (SO2)

- Press release
Social responsibility

Ce matin 27 mars 2009, le site de Saint-Bauzile, spécialisé dans la fabrication de diatomées, a détecté un dépassement du seuil d’information et de recommandation pour les personnes sensibles concernant les émissions de dioxyde de soufre (SO2), entre 10h00 et 11h00.


Ce dépassement ponctuel a également été détecté par la station de surveillance de l’ATMO Drôme Ardèche (Association pour la surveillance de la qualité de l'Air en Drôme et Ardèche), situé au centre du village de Saint Bauzile à la mairie.


Ce dépassement est dû à des conditions météorologiques particulières, et non à un dysfonctionnement au niveau de l’usine. Néanmoins, la direction de l’usine CECA a immédiatement pris les mesures nécessaires pour ralentir la production de diatomées afin de réduire ces émissions. Le taux de SO2 a rapidement diminué et retrouvé une valeur conforme en moins d’une heure.


Les autorités compétentes (DRIRE) ont été informées de ce dépassement de seuil et des mesures mises en place pour y remédier, ainsi que la mairie de Saint Bauzile.


Le site CECA de Saint-Bauzile est spécialisé dans la fabrication d’Agents Filtrants commercialisés sous la marque Clarcel® . La gamme Clarcel®, fabriquée à partir d’un minerai extrait du gisement de la Montagne d’Andance, subit une  transformation complexe : séchage, épuration, broyage, calcination, sélection pour aboutir à une palette de solutions d’adjuvants de filtration, notamment  utilisés par l’industrie de l’agroalimentaire et des boissons.

 

 

Filiale du groupe Arkema, CECA [www.ceca.fr] est un des acteurs mondiaux de la chimie de spécialités. Chaque année, CECA se concentre sur l’amélioration des performances de ses clients, élabore et développe pour eux des adsorbants, des produits chimiques intermédiaires et des additifs. CECA dispose d’une forte implantation industrielle européenne et de deux centres de recherche (GRL et CRRA) au service de l’innovation client.

 

Ce communiqué de presse s’inscrit dans le cadre du programme Terrains d’entente® développé par ARKEMA en cohérence avec la démarche de communication à chaud initiée par l’Union des Industries Chimiques et le Ministère de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement Durable et de l'Aménagement du Territoire (MEEDDAT). Cette démarche vise à informer le plus rapidement possible la société civile lors de la survenue d’un incident, même mineur, sur un site industriel.

Contact