Effluents aqueux de l’usine de Saint-Auban : 4e point de situation

- Short news
Social responsibility

Depuis le 30 mars, le flux aqueux qui est à l’origine de la présence de bromates dans le captage d’eau potable de Villeneuve est confiné et stocké à l'unité de Saint-Auban. Les analyses effectuées quotidiennement depuis le 3 avril par un laboratoire extérieur agréé démontrent que les bromates sont, au niveau des rejets de la plateforme dans la Durance, constamment inférieurs au seuil de détection.

 

Aucun autre captage d’eau potable que celui de Villeneuve n’est actuellement impacté par la présence de bromates. En attendant que la situation s’améliore de façon pérenne sur le captage de Villeneuve, Arkema prendra en charge le coût de l’approvisionnement en eau à partir du canal de La Brillanne voisin via une unité d’ultrafiltration. Cette disposition a été décidée par la mairie de Villeneuve, en liaison avec la régie des eaux de Durance Luberon Verdon Agglomération (DLVA). Elle sera mise en service dès validation par l’Agence régionale de santé, supprimant ainsi la contrainte que l’approvisionnement en bouteille fait peser sur les habitants de la commune.

 

Sur le site, une station de traitement mobile par osmose inverse est en cours d’installation et sera opérationnelle vendredi 21 avril pour traiter et vider les bassins de confinement après approbation par l’autorité administrative.

 

Conformément à l’arrêté préfectoral du 31 mars prescrivant les mesures d’urgence, Arkema remettra le 21 avril au Préfet un plan d’action permettant de garantir un taux de bromates dans les rejets en sortie de plateforme inférieur au seuil qui aura été fixé par l’administration.

Terrains d'Entente, la démarche d'ouverture et de dialogue d'Arkema

Cette annonce s’inscrit dans le cadre du programme Terrains d’Entente® développé par Arkema en cohérence avec la démarche de communication à chaud initiée par l’Union des Industries Chimiques et le Ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie. La démarche vise à informer le plus rapidement possible la société civile lors de la survenue d’un incident, même mineur, sur un site industriel.

Contact